Souriez (cheese!), c’est bientôt la rentrée !

Bientôt le jour J, la rentrée 2015-2016 ! L’occasion parfaite pour entamer de nouveaux projets ou reprendre ceux déjà entamés. Si vous avez décidé que cette année vos enfants apprendraient une langue étrangère, quelle qu’elle soit, sachez qu’une langue c’est leur offrir une ouverture sur le monde. Alors ? Anglais ? Espagnol ? Arabe ? Peu importe ! Cette nouvelle langue apportera à vos enfants de précieux atouts et pas seulement dans leur scolarité !

Vous vous demandez peut-être par où commencer. Voici mon avis :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Par où commencer l’apprentissage d’une langue vivante :

Cela dépend de l’âge de votre enfant et de votre niveau de maîtrise de la langue.

Si vous ne maitrisez pas bien la langue, je vous conseille d’opter pour les chansons enfantines, les comptines et les berceuses. Les chansons vont vous aider (à vous et à votre enfant) à apprendre de nouveaux mots, à vous familiariser avec la syntaxe (la construction des phrases) et avec la mélodie de la langue et aussi à éveiller vos chérubins à cette nouvelle culture. Pour rendre la chanson plus amusante, vous pouvez danser, vous déguiser ou mimer l’histoire…

L’autre option est celle des livres avec CD. Il y en a pour tous les âges : comme  par exemple la collection Cat & Mouse pour apprendre l’anglais (dès la maternelle) ou des livres comme Charlie and the Queen’s hat ou Charlie and the Toy Gang classés par niveau de difficulté, conçus pour les enfants à partir de 6 ans.

Si vous parlez la langue couramment, vous pouvez commencer l’apprentissage par les jeux, comme par exemple le jeu de société en anglais Alphabet lotto,  les cartes en arabe de vocabulaire en images ou bien ce jeu de mémoire en espagnol pour apprendre sur les animaux et leurs habitats  pour les enfants dès 8 à 99 ans !

Si vous croyez que votre enfant est encore trop petit pour apprendre une deuxième langue, sachez que tous les chercheurs et spécialistes semblent être d’accord pour dire que le plus tôt possible sera le mieux. Donc, pour les bébés et les enfants en bas âge les chansons et les imagiers seront un excellent outil ludo-didactique pour un éveil en douceur. Je vous conseille par exemple, l’imagier avec CD de chansons Chante et découvre l’allemand (disponible aussi dans d’autres langues) ou des imagiers comme le 100 premiers mots en mandarin ou le Grand imagier de Foxy en portugais (disponible également en anglais, espagnol et allemand)

Si vous avez besoin de conseils sur des outils ludiques pour apprendre les langues vivantes, ou si vous voulez partager avec moi votre expérience sur ce sujet, laissez-moi un message ici, ou sur un de mes réseaux sociaux ! Je serai ravie de vous lire 🙂

Bonne rentrée à toutes et à tous !

Pourquoi je parle à mon enfant dans ma langue maternelle

Récemment on m’a demandé pourquoi je parlais à mon bébé en espagnol, ma langue maternelle. Honnêtement, j’ai été un peu surprise par cette question peut-être car pour moi les raisons étaient évidentes. Puis, j’ai un peu échangé à ce sujet sur un de mes réseaux sociaux avec d’autres amis bilingues (ou plurilingues) qui comme moi élèvent leurs enfants dans deux langues. J’ai décidé de faire un petit inventaire des raisons pour lesquelles j’éduque ma fille dans les deux langues, dans l’ordre d’importance pour notre famille.

Livres pour bébés bilingues - espagnol

Voici les raisons pour lesquelles je parle à ma fille dans ma langue maternelle :

1. – Garder le lien avec ma sa famille vénézuélienne. Toute ma famille est au Venezuela et ne parle pas un mot de français. Pourquoi devrais-je priver ma petite d’échanger avec sa grand-mère maternelle ? Pourquoi priver ma famille du bonheur de parler à sa petite fille ? Les membres de ma famille ne sont-ils pas aussi importants  pour elle que les membres de la famille (française) de son père ? Si vous étiez un Français expatrié, ne voudriez vous que vos enfants parlent aussi le français et gardent un contact avec vos racines ?

2.- Transmission culturelle. Étant immigrée je tiens à transmettre à mes enfants ma culture et mes racines. Mes racines font partie de l’héritage culturel de ma fille. Ma langue est indissociable à ce patrimoine culturel que je souhaite lui transmettre. Par conséquent, je lui chante les chansons en espagnol, celles qui m’ont bercé petite, nous jouons et dansons avec les comptines de mon enfance, je lui prépare des petits plats vénézuéliens… bref, je fais vivre ma culture à travers ma langue.

3.- C’est la langue de mon cœur.  Dans aucune autre langue je peux exprimer mes sentiments comme je le fais en espagnol. C’est la langue avec laquelle je m’exprime le mieux, celle du cœur,  la seule avec laquelle, je peux exprimer ses petites nuances de grande importance. Mes « te quiero » viennent vraiment  du fond de moi et quand je prononce ces deux mots à ma fille je sens vraiment vibrer toutes les fibres de mon corps. Je suis navrée, mais cela ne m’arrive pas en français ou dans une autre langue !

4.- Nous sommes une famille bilingue et biculturelle. Mon mari et moi parlons tous les deux français et espagnol et nous avons vécu chacun notre tour dans « le pays de l’autre ». Très souvent il nous arrive de changer d’une langue à l’autre au cours d’une même conversation, donc pour nous il est évident que nos enfants doivent également parler français et espagnol car ces deux langues sont celles de la maison.

5.- L’espagnol est la langue maternelle de 400 millions de personnes ! Après la mandarin, c’est la deuxième langue la plus parlée au monde. C’est également la deuxième langue la plus utilisée sur Internet après l’anglais. C’est la langue officielle de 19 pays. On estime que d’ici à 2030 7,5% de la population mondiale sera hispanophone et qu’en 2050 les États-Unis sera le premier pays hispanophone du monde… Comment priver ma fille de ces immenses opportunités qui lui seront offertes grâce à l’espagnol ?

6.- Nous sommes dans un monde globalisé. On parle souvent d’un monde de plus en plus globalisé où les frontières s’effacent et les échanges culturels se multiplient. Le bilinguisme offre une ouverture vers d’autres cultures et d’autre façons de voir le monde. Le monde de demain, encore plus que celui d’aujourd’hui, appartiendra à celles et ceux qui sauront s’accommoder.

7.- Le bilinguisme, c’est que du bon ! Plusieurs études démontrent les bienfaits cognitifs du bilinguisme.

Et vous, vous parlez aussi dans votre langue maternelle (ou dans une langue étrangère) à vos enfants ? Quelles sont vos raisons ?

Des livres et des jeux pour l’été

L’été et les vacances scolaires approchent ! Vous avez probablement déjà des plans pour vos vacances et il faut trouver de quoi distraire les enfants à la maison ou bien pendant les longs trajets d’été. Voici une petite sélection de mes jeux ou livres préférés, de quoi donner envie d’apprendre une langue et de partager de bons moments en famille ! :

100 activités en anglais pour jouer à l’intérieur ou à l’extérieur.

apprendre l'arabe aux enfants

Imagier + CD audio pour chanter, danser et apprendre l’arabe

 

livre activités apprendre l'espagnol

Cahier de vocabulaire en espagnol avec des autocollants

 

Cahier vocabulaire allemand

Cahier de vocabulaire avec des autocollants pour apprendre l’allemand

 

Enfin, je profite de l’occasion pour vous faire découvrir les nouveautés de juin, d’excellentes options aussi pour l’été ! 

livre sonore en anglais pour enfants

Listen and Learn First English Words : livre sonore en anglais

 

Conte en espagnol pour les enfants

Rosaura en bicicleta : conte illustré en espagnol

Listen and Learn, First English Words : un nouveau livre sonore en anglais

Depuis quelques jours un tout nouveau livre en anglais est arrivé sur LinguaToys.com. Celui-ci est juste génialissime et je suis certaine que vous et vos enfants allez l’adorer !  Il s’agit du livre sonore Listen and Learn – First English Words fraîchement sorti chez la maison d’édition britannique Usborne. Le concept est simple et très ludique : des cartes de vocabulaire en images pour entendre les mots en anglais et les répéter.  Il y a 8 thèmes, chacun comportant 16 mots pour un total de 128 mots : les vêtements, l’école, les parties du corps, les moyens de transport, la ferme, les animaux, la nourriture, l’heure du coucher.

livre sonore en anglais pour enfants

Il est très facile à utiliser : il suffit de prendre une carte de la poche de gauche et l’insérer dans le cadre à droite. On appuie d’abord sur « Go » pour allumer puis sur l’image qu’on désire entendre.

Livre sonore anglais UsborneCe livre est idéal pour éveiller les enfants en bas âge à l’anglais et c’est une super activité pour les longs trajets d’été. Venez le découvrir sur l‘e-boutique !

Développer la créativité de votre enfant avec la boîte Doodle Tin

Je tenais à vous présenter un nouveau jeu en anglais vendu sur LinguaToys.com depuis quelques semaines. Ce jeu nous vient d’Outre-manche. Éteignez les tablettes et les portables, la Doodle Tin a été conçue spécialement afin de développer la créativité de nos chérubins. L’emballage est composé d’une jolie petite boîte métallique à l’ancienne qui plaira aux nostalgiques des jeux à l’ancienne.

Doodle Tin : jeu en anglais

A l’intérieur se trouve un marqueur effaçable et pas moins de 80 cartes de 154 cm x 98 cm sur lesquelles l’enfant pourra laisser libre cours à son imagination. Comment ce jeu en anglais développe la créativité ? Une esquisse, des couleurs et surtout une consigne claire contribueront à enrichir l’imaginaire de l’enfant, plus que ne le ferait une feuille blanche vierge.

Bien sûr, comme toujours, LinguaToys.com cherche à développer le bi-plurilinguisme chez l’enfant. Ainsi chaque consigne est écrite dans la langue de Shakespeare. Voici deux exemples des 80 cartes que vous trouverez dans la boîte Doodle tin :

 

doodle tin - jeu anglais enfant

 

Ce jeu est donc une excellente façon de développer en même temps la créativité et l’imaginaire de l’enfant en apprenant l’anglais.

Le bilinguisme chez le bébé expliqué par Anne Christophe, psycholinguiste

Saviez-vous que plus d’un être humain sur deux est bilingue ?

Cela peut paraître étrange dans un pays comme la France très fortement marqué par le monolinguisme mais, au niveau mondial, c’est le bilinguisme qui est la norme. Malgré cela, l’enfant bilingue a longtemps souffert d’a priori. Anne Christophe est psycholinguiste, directrice de recherche au CNRS, directrice du Laboratoire de Sciences Cognitives et Psycholinguistique au Département d’études cognitives de l’Ecole Nationale Supérieure. Elle nous explique dans cette courte vidéo les bienfaits du bilinguisme chez l’enfant, brisant un à un, en s’appuyant sur des études scientifiques, des a priori d’une autre époque.