Pourquoi je parle à mon enfant dans ma langue maternelle

Récemment on m’a demandé pourquoi je parlais à mon bébé en espagnol, ma langue maternelle. Honnêtement, j’ai été un peu surprise par cette question peut-être car pour moi les raisons étaient évidentes. Puis, j’ai un peu échangé à ce sujet sur un de mes réseaux sociaux avec d’autres amis bilingues (ou plurilingues) qui comme moi élèvent leurs enfants dans deux langues. J’ai décidé de faire un petit inventaire des raisons pour lesquelles j’éduque ma fille dans les deux langues, dans l’ordre d’importance pour notre famille.

Livres pour bébés bilingues - espagnol

Voici les raisons pour lesquelles je parle à ma fille dans ma langue maternelle :

1. – Garder le lien avec ma sa famille vénézuélienne. Toute ma famille est au Venezuela et ne parle pas un mot de français. Pourquoi devrais-je priver ma petite d’échanger avec sa grand-mère maternelle ? Pourquoi priver ma famille du bonheur de parler à sa petite fille ? Les membres de ma famille ne sont-ils pas aussi importants  pour elle que les membres de la famille (française) de son père ? Si vous étiez un Français expatrié, ne voudriez vous que vos enfants parlent aussi le français et gardent un contact avec vos racines ?

2.- Transmission culturelle. Étant immigrée je tiens à transmettre à mes enfants ma culture et mes racines. Mes racines font partie de l’héritage culturel de ma fille. Ma langue est indissociable à ce patrimoine culturel que je souhaite lui transmettre. Par conséquent, je lui chante les chansons en espagnol, celles qui m’ont bercé petite, nous jouons et dansons avec les comptines de mon enfance, je lui prépare des petits plats vénézuéliens… bref, je fais vivre ma culture à travers ma langue.

3.- C’est la langue de mon cœur.  Dans aucune autre langue je peux exprimer mes sentiments comme je le fais en espagnol. C’est la langue avec laquelle je m’exprime le mieux, celle du cœur,  la seule avec laquelle, je peux exprimer ses petites nuances de grande importance. Mes « te quiero » viennent vraiment  du fond de moi et quand je prononce ces deux mots à ma fille je sens vraiment vibrer toutes les fibres de mon corps. Je suis navrée, mais cela ne m’arrive pas en français ou dans une autre langue !

4.- Nous sommes une famille bilingue et biculturelle. Mon mari et moi parlons tous les deux français et espagnol et nous avons vécu chacun notre tour dans « le pays de l’autre ». Très souvent il nous arrive de changer d’une langue à l’autre au cours d’une même conversation, donc pour nous il est évident que nos enfants doivent également parler français et espagnol car ces deux langues sont celles de la maison.

5.- L’espagnol est la langue maternelle de 400 millions de personnes ! Après la mandarin, c’est la deuxième langue la plus parlée au monde. C’est également la deuxième langue la plus utilisée sur Internet après l’anglais. C’est la langue officielle de 19 pays. On estime que d’ici à 2030 7,5% de la population mondiale sera hispanophone et qu’en 2050 les États-Unis sera le premier pays hispanophone du monde… Comment priver ma fille de ces immenses opportunités qui lui seront offertes grâce à l’espagnol ?

6.- Nous sommes dans un monde globalisé. On parle souvent d’un monde de plus en plus globalisé où les frontières s’effacent et les échanges culturels se multiplient. Le bilinguisme offre une ouverture vers d’autres cultures et d’autre façons de voir le monde. Le monde de demain, encore plus que celui d’aujourd’hui, appartiendra à celles et ceux qui sauront s’accommoder.

7.- Le bilinguisme, c’est que du bon ! Plusieurs études démontrent les bienfaits cognitifs du bilinguisme.

Et vous, vous parlez aussi dans votre langue maternelle (ou dans une langue étrangère) à vos enfants ? Quelles sont vos raisons ?

Publicités

5 réflexions sur “Pourquoi je parle à mon enfant dans ma langue maternelle

  1. Bonjour merci pour cet article !
    Pour moi c est un peu compliqué mon père est portugais ma mère est espagnole mais ils ont toujours privilégié le portugal : majorité des vacances, maison construite là bas, Ecole portugaise en France, catéchisme en portugais… Ma maman a « sacrifié » quelque peu ses origines… Quand mon fils est né il y a 4 ans il était évident que je lui parlerai… EN ESPAGNOL ! Même si mon mari est d origine portugaise, je me dis que ce sont les mêmes racines et que notre fils comprendrait les 2 langues. Le seul problème c est que je ne suis pas assez sûre de moi en espagnol ét parfois je flanche ou j’ai honte du coup en grandissant je lui parle de plus en plus en français… Mais les mots doux, le rituel du bain et l histoire du soir sont exclusivement en espagnol 🙂
    Merci de partager votre expérience.
    Natacha

  2. Bonjour merci pour ce partage d expérience !
    Je m’accroche tous les jours. J ai baigné dans le portugais et l’espagnol puisque mon père est portugais et ma mère espagnole, toutefois ma mère a « sacrifié » ses origines au profit du portugal et du portugais : école portugaise en parallèle, catéchisme en portugais, maison de vacances construite au Portugal… Peu de temps en Espagne malgré que mes grands parents y vivaient… Et llorsque mon fils est né il y a quatre ans il était evident que je lui parlerai… EN ESPAGNOL ! Bien que mon mari soit d origine portugaise (né en France comme moi) il n y a vu aucun inconvénient les bases de ces 2 langues sont quasi identiques et grâce à l’une il comprend l’autre ou du moins c’est plus facile… C’est un hommage que je rend à mes grands parents adorés et à ma maman qui est très fière de mon choix. Le seul souci c est que je manque de confiance en moi et du coup je lui parle de plus en plus en français… Mais je m accroche, nos rituels comme le bain, l histoire du soir, les câlins se font exclusivement en espagnol… Il me répond uniquement en français mais comprend tout… Je me dis que tout n est pas perdu… Si vous avez des conseils n’hésitez pas ! Encore merci. Belle journée
    Natacha

  3. Dav dit :

    Je ne comprends même pas que la question puisse se poser! Mes grands parents étaient espagnols et chez eux nous parlions valenciano, de plus je partais chaque été avec eux dans leur village natal. Jai toujours parlé valenciano et castillans et heureusement. Aujourd’hui je suis avec un espagnol et pars vivre à barcelone, ma bi-culture ne me donne pas la sensation d’être une étrangère en Espagne et je comprends le catalan car c’est quasiment identique au valenciano. Je n’ai pas d’enfant mais je sais qu’il sera scolarisé au lycée français, car oui les français ont toujours promu leur propre langue, pourquoi serait-ce différent pour les autres? A l’inverse mon père est d’origine italienne mais ne parlait pas un mot d’italien donc moi non plus, je traine ce nom étranger comme un poids car il ne représente rien pour moi… Les racines sont avant tout la connaissance de la langue et de l’histoire de nos anciens.

  4. AGA dit :

    Merci pour ce post, il est clair et percutant. Vous avez su exprimer le ressenti de beaucoup de familles biculturelles. Dans mon cas lui apprendre l’espagnol fait parti de mon devoir de transmission. Je partage ce post ++++
    Andrea

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s